roland.rottiersRoland ROTTIERS


Roland 

Conception
Internet
depuis
2003
Attestation

facebook

On peut faire croire n'importe quoi à n'importe qui !

 

Nombreuses sont les religions où l’on croit en tout en en n’importe quoi, il suffit de croire, avoir la foi.
Certaines, certains ont des Dieux concrets, comme le soleil, la Lune, les étoiles, voir un empereur, un roi etc…

 

D’autre n’ont qu’un seul Dieu mystique, c’est de ces (ou cette) religions que vous parlerai.

 

Un jour, il y a longtemps un meneur, espèce de syndicaliste, regroupe un certains nombre de personnes afin de les enlever des griffes des pharaons. Pour discipliner tout ce monde, il écrit donc des tables de loi, les 10 commandements (dont il existe plus de 1000 traductions possibles). En effet, pas facile de commander des gens à qui on a dit qu’ils ne devaient plus être commandés. Et la, comme un politicien qui n’arrive plus à s’imposer, il a une idée de génie.

Il invente Dieu :

ce n’est pas moi qui ai écrit ces commandements, mais Dieu, et ça marche, oui il craie un mouvement politique et figurez vous, ça fonctionne.

Le voila à la tête d’un peuple.

Un peuple organisé, prospère jusqu'à l’arrivée d’un usurpateur, qui imagine de créer un fils de Dieu, un scénario invraisemblable, une mère vierge, un père cocu, mais pas tout à fait, une enfance inconnue et on le retrouve accusé et condamné à mort. Malheureusement, celui qui crée ce scénario, un certain Paul de Tarse se trompe dans les dates, oui, il reconnait avoir rencontré ce fils de Dieu alors qu’il était mort.

Qu’à cela ne tienne, il va faire comme dans les feuilletons américains, il va le ressusciter… et ça fonctionne, il est devenu le créateur d’une nouvelle civilisation.

Ca fonctionne jusqu'à ce qu’un illuminé, grand consommateur de substances hallucinogènes qui voit des anges, des archanges à l’idée de se faire le porte parole de ce Dieu, qui, rappelons le est un mythe. Au nom de ce Dieu, il veut conquérir le monde. Tout est consigné par écrit dans une langue que personne ne peut comprendre, et celui qui essaye de traduire est tué. Et oui, il n’a pas envie que l’on découvre sa supercherie. La suite de l’histoire nous la connaissons tous : guerres, terrorisme etc… car tous le monde ou presque a oublié que ce n’est pas Dieu qui a créé l’homme, mais l’homme qui a créé Dieu.

 

Soyons sérieux.

 

Mais qui sommes nous, d’où venons nous, y a-t-il une vie après la mort, que de question dont les réponses viennent de voler en éclats.
Replongeons nous dans les textes religieux. La genèse. Adam, Eve, la pomme, le serpent. La création du monde en 6 jours etc… Il suffit de lire quelques lignes pour ce rendre compte que c’est du pipo : au début il n’y avait rien. Rien au passé, au présent, au futur, ça ne fait toujours rien. En mathématique 0 multiplié par 1000 ou plus, ca fait toujours 0. Pour un banquier, 20% d’intérêts de 0 euros, ça fait 0, mais comment transformer ce 0 en 1.

 

Vous attendez que je vous donne la réponse?

 

Et bien je vais vous la donner.

 

Allez, sortez vos livres de mathématique, la réponse s’y trouve, oui, vous l’avez tous appris au collège, mais vous avez oublié car cela ne vous semblait pas important.


On a, en effet, une salle manie, celle de définir le début et la fin.

 

Durant de nombreuse années, les savants (religieux) on cru que la terre était plate, comme une pizza. C’est d’ailleurs ce que prétendent toujours de nombreux prêcheurs islamistes. Non, elle est..ronde.. comme un ballon de foot. De ce fait, toute ville, tout village, tout point du globe peut être considéré comme le centre du monde, Paris est le centre du monde, idem pour Jérusalem, Bagdad, Rome…. Votre ville, votre village, votre maison, moi… sommes le centre du monde, de l’univers.

 

Si vous regardez l’univers au moyen d’un télescope, les étoiles, toutes petites à l’œil nu vont vous apparaître plus grandes, mais vous allez de nouveau voir d’autres étoiles, toute petite. Si vous recommencez l’opération avec un télescope plus puissant, vous allez continuer a voir d’autres étoiles, toutes petites etc…
On peut donc en déduire que l’univers est infini, et que sur notre planète on peut définir une infinité de lieux « centres du monde ».

 

Bon, ce n’est pas tout a fait exact, puisqu’il y a le plus petit, sur terre, l’atome… mais il est divisible.

 

Les religieux ont défini rien, 0, le début, qui en réalité n’existe pas. Je viens de définir l’infini, qui lui, en réalité existe. Mélangeons le tout, 0 multiplié ou divisé par l’infini ça donne 1.
Nous sommes donc 1, oui, nous existons, depuis toujours et nous vivrons éternellement, là, je donne raison aux religieux.

Par contre je crois que vous, vous êtes perdu: aurai-je souscrit un contrat obsèques pour rien ?

 

D’après Antoine de Lavoisier, chimiste, "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Plus exactement … "car rien ne se crée, ni dans les opérations de l'art, ni dans celles de la nature, et l'on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l'opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu'il n'y a que des changements, des modifications." — Lavoisier, Traité élémentaire de chimie (1789), p. 140/141. Pour info, Lavoisier a été guillotiné!

 

Attention, nous allons sauter une marche pour atterrir dans le nucléaire. Mais je vous rassure, ce n’est pas (ou peu) dangereux. Ça permettra en tous cas à votre médecin de guérir votre cancer.

 

Depuis peu, nous avons découvert l'acide désoxyribonucléique, ou ADN qui contient toute l’information génétique, et grâce à des ordinateurs de plus en plus puissants, de plus en plus rapides, il nous est possible d’analyser cet ADN qui est notre carte d’identité biologique. En réalité, c’est nous, dans le présent, dans le passé et dans le futur.


Oups, messieurs les religieux, il faut vous réveiller. Nous sommes entourés de scientifiques, de Start up, et bientôt nous aurons des réponses précises sur notre existentialité. A savoir qu’avant notre naissance, il y avait une vie, de même après notre mort, il y aura une vie. Mais pas celle que l’on vous a fait croire.

 

Ne me demandez pas de prédire l’avenir, je ne suis pas « Madame Soleil » mais je peux vous décrire le passé.

 

Nous avons tous un père (homme) et une mère (femme) et c’est de l’accouplement de ces 2 personnes que né un bébé, qui se transforme en enfant, ado, adulte, puisez dans votre mémoire, non, vous ne vous souvenez pas de tout, je vous rassure, c’est normal…
Mais contrairement à l’idée reçue, ce n’est pas le seul moyen de procréer, des essais ont été fait sur des animaux, on peut, à partir de l’ADN cloner un individu, comme on clonerait un disque dur, un ordinateur …
Ni père, ni mère mais simplement un modèle, ADN. Et figurez vous que cet ADN peut être modifié, par exemple en l’exposant à des rayons.
De plus, au fil du temps cet ADN se modifie. Nous avons donc pour origine ce qu’a défini Lavoisier : une transformation, et je suis persuadé que nous continuerons à nous transformer, nous transporter peut être ailleurs dans l’univers, …. mais la je fais comme les religieux, je rêve.

 

Conclusion.

 

Aujourd’hui, l’homme est ici, c’est vous et moi, et s’il doit croire, le plus simple c’est de croire en lui, d’avoir la foi en l’homme. L’avenir, c’est tous ensemble, surtout pas divisés mais il va falloir compter, calculer, étudier pour arriver, loin, très loin, pour l’éternité. Des scientifiques ont calculé qu’un homme, en bonne santé, pouvait vivre 120 ans (C’est dans notre ADN)

 

Et oui, on peut faire croire n'importe quoi à n'importe qui, ou peut être pas !

 

Ceci n’est pas une copie, merci de respecter l’auteur de ce texte.


Vos commentaires sont les bienvenus.
Par Mail roland@rottiers.fr